Mise à jour au 26 mai 2016

Lors du conseil municipal du 4 février 2015, la mairie a annoncé que le Parc Bettencourt ne serait pas utilisé pour reconstruire le stade, lequel devrait être relocalisé sur des terrains en bords de Seine à la limite Bezons - Carrières sur Seine. 
Bezons Environnement et Val d'Oise Environnement  en ont eu confirmation lors d'une entrevue en mairie le 20 février.

Ceci faisait suite à la forte mobilisation et des interventions avant pendant et lors de l'enquête publique, ainsi et surtout suite au recours déposé par Val d'Oise Environnement. (voir notre article Agora_avril2015)

Le périmètre du Parc Bettencourt devrait être agrandi lors de la construction de la ZAC Coeur de Ville. Le Parc est pour l'instant laissé à l'abandon avec un entretien minimal.

 
Une grande partie des arbres et espaces verts de Bezons ont cependant disparu pour faire place à des constructions.

-  les platanes cinquantenaires qui faisaient face à la mairie ainsi que les tilleuls situés sur le terrain des anciens ateliers municipaux et l’orme remarquable du square de la Colombe. Ainsi que les trois majestueux platanes, pas loin d'être centenaires, situés sur le site du nouvel hotel de ville.

- Le square Julian Grimau (60 arbres), qui a été remplacé par un immeuble de bureaux. Seul subsiste le cèdre. 

Un square Grimau de substitution, comportant quelques arbres et de tiers en taille, a été installé sur un terrain face à l'ancienne école de musique. 

 - Une grande partie des arbres de la rue Francis de Pressensé /espace Croky, une partie ayant été préservés autour du nouveau centre scolaire.

 - les cerisiers du Japon et tilleuls qui entouraient les tours Carasso ont été abattus un peu avant la destruction des immeubles, et quelques très beaux arbres ont également disparu le long du quai venant d'Argenteuil.

Tous ces arbres, âgés de quelques dizaines d'années jusqu'à centenaires, faisaient partie du patrimoine arboré de Bezons. Certains auraient pu être préservés, tels ceux de la rue Villeneuve, et inclus dans les plans de construction.


-  Les arbres de l'alignement du boulevard Carasso ont été préservés, ils sont maintenant intégrés au square Mandela nouvellement créé. Ce square fait partie des espaces verts développés par la ville en bords de Seine. Il comporte des espaces de jeux et de nombreux arbustes.